Menu
menu

D’un travail introspectif autour de l’intime, la solitude et la quête d’identité, la pratique de la photographie de Vanda Spengler a évolué ces dernières années vers l’étude du corps et le rapport à soi et aux autres. Dans un univers fantasmé, souvent inquiétant, Vanda Spengler met en scène les rapports de force, les pulsions, les peurs qui se caractérisent, selon elle, par une déshumanisation croissante.

Particulièrement touchée par le travail d’Antoine d’Agata et du peintre Jean Rustin, ses derniers travaux portent sur l’enchevêtrement des corps, où les chairs amoncelées sont autant de formes désarticulées, sans artifices.

From an introspective work around intimacy, loneliness and self quest/self exploration, Vanda Spengler’s photography has evolved these past few years towards the study of the body and the relationship to the self and to others. In an often disturbing world of fantasy, Vanda Spengler stages/demonstrates power relations, instincts/pulses, fears which are, according to her, characterized by an increasing dehumanization.

Particularly inspired by Antoine d’Agata’s photograph and Jean Rustin’s paintings, her latest work has focused on tangled up bodies, where the piled up masses of flesh are so many unconnected, unadorned shapes.

Quelques dates / Main dates :

Mars 2019 : Publication de ma série « Blocs de Chair » et interview dans NIEPCEBOOK  » Genres, cultures, sociétés » chez Corridor Elephant.

Novembre 2018:   » Fleischeslust Festival, The kinky Festival », exposition collective avec Laurent Benaïm à Berlin.

Octobre 2018: « Des sexes et des femmes », exposition collective au 59, Rivoli à Paris. (commissariat d’exposition par Juliet Drouar)

Septembre 2018 :  » g\’il.les\ », commissariat avec Louise Dumont et Louise A. De Paume, exposition collective au 59, Rivoli à Paris.

Juillet 2018 : « Sillons » aux Voies Off des Rencontres Photographiques d’Arles à La Boucherie.

Mai 2018 : Publication de ma série « Blocs de Chair » dans THE OPERA MAGAZINE (collection dirigée par Matthias Straub).

Mars 2018 : « Blocs de Chair » , exposition solo à la galerie l’Aberrante à Montpellier.

Février 2018 : Création d’une affiche pour l’association Act-Up.

Décembre 2017 : « Les Immontrables », Exposition collective, Le Lab à Marseille.

  • Participation à l’ Alwomanach, calendrier féministe par le collectif 52.

Septembre 2017 : « Ce que les corps racontent », exposition collective avec Françoise Simpère et Madeleine Froment au 59, Rivoli à Paris.

Juillet 2017: « Pietàs Profanes » aux Voies Off des Rencontres Photographiques d’Arles,  La Boucherie.

Juin 2017: Exposition au Cabinet des Curieux à Paris.

Avril 2017: Parution du recueil photographique « Blocs de Chairs », Editions Crocs Electriques.

Mars 2017: « NAKED! Prologue à l’éveil » exposition photographique et littéraire immersive, autour des violences faites aux femmes. Commissaire d’exposition: Julia Parisel. Gare XP.

-Conférence sur la représentation des femmes dans l’art, Paris 3

Novembre 2016: Exposition collective « Nos Chairs » , Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine au Marché Dauphine, Saint Ouen
Septembre 2016: Exposition collective avec Le Bateau magazine à l’atelier Gustave
Octobre 2015 : Juré au Festival de cinéma de Vernon
Septembre 2015 : Interview dans « Les Carnets de la Création » d’Aude Lavigne sur France Culture

– Exposition aux Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine du 7ème à Paris
Août 2015 : Publication de 12 photos dans « L’entrepôt magazine »
Juillet 2015 : Article de Pierre-Jérôme Adjedj dans la revue d’arts « Cassandre – Hors Champs »
Depuis Février 2015 : Collaboration trimestrielle au magazine érotique « Le Bateau »
Octobre 2014 : Exposition à la Nuit de la Photographie Contemporaine à Paris
Septembre 2014 : « Vanda Spengler … aura ta peau » selectionné au Festival de cinéma de Vernon
Février 2014 : « Vanda Spengler…aura ta peau », documentaire d’Antoine Desrosières, autour de ma démarche photographique (production Les Films en hiver)
2013 : Création de l’Expomobile, système de portants à roulettes pour exposer de façon nomade et autonome
2012 : Procréation au sens propre et au sens figuré ((voir série « Intimité »)
Juin 2011: Exposition solo de la série « Epidermes » à la Galerie David Guiraud, 75003, Paris
Novembre 2010: 8 photos dans « The Mammoth Book of New Erotic Photography » par Maxim Jacubowski
Février 2009: Parution de 2 photos dans « 1979-2009, 30 ans d’érotisme » chez Hugo
Novembre 2008 : Reportage consacré à mon travail dans l’emission « En attendant minuit » sur TPS Septembre

Naissance le 12/08/1982 à Genève

+++